Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» franlefou ça vous parles ?
Aujourd'hui à 7:42 par Salluste

» Ligne CA/CL française révélée
Hier à 14:50 par Salluste

» un drapeau FNFL dans wows ?
Hier à 11:01 par torquemada

» TUTO : les navires premium
Mer 21 Juin 2017 - 9:54 par the_dude

» Tableau d'honneur
Lun 19 Juin 2017 - 10:38 par the_dude

» Nouveau mode de jeu WOWS
Lun 19 Juin 2017 - 7:31 par daudo

» Kaga en vente aujourd'hui !!
Ven 2 Juin 2017 - 11:43 par torquemada

» Un petit teaser de WarGaming ?
Mer 31 Mai 2017 - 21:41 par AdmiralFrenchFry

» candidature
Mar 30 Mai 2017 - 13:28 par Salluste

Le chat marin

Ouvrir le tchat dans une popup.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 27 le Sam 23 Nov 2013 - 13:04

Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mar 1 Fév 2011 - 7:23

Vulgaire?
Tu t'es déjà fait marcher sur le pied par un chameau?
Pour ce qui est du rythme, je crois que je vais adopter effectivement le rythme SDE : un patch MN, un chapitre.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4232
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par MrMinh le Mar 1 Fév 2011 - 7:43

Ça va être long...

MrMinh
Tu leurres personne, on sait bien que tu es Asdélika.

Nombre de messages : 1590
Age : 105
Localisation : :!
serveur : mpo
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Mar 1 Fév 2011 - 9:24

un peu longue la premiere partie avec le chameau....et dure a lire
mais je veux bien comprendre que la reprise de l'ecriture est difficile apres deux mois,Smile
heureusement l'histoire reprend tres vite du rythme.
"vampir3" oula c'est vieux ça, tres vieux ...
Pour la peluche du panda geant tu peux demander a vampir3 de me la fourrer au haschish avant de partir..... Cool

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3937
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par MrMinh le Mar 1 Fév 2011 - 10:27

Vampir3, pour les jeunes ignorants, fut le 1er de la flotte a atteindre le mythique Yamato, qu'il équipait vaillement avec les doubles du Nagato. [Nostalgie]J'aimais à le bombarder avec mes DB 1 UK base 8, décollant de mon fier Colossus, ce qui le rendait fou de rage [/Nostalgie].
Enfin c'était il y a de ça 25 lunes (Environ. 24.75 pour être exact). Un jour il est parti et quand il est revenu, il parlait russe O.o. Paraîtrait qu'il hante la nuit éternelle d'E.V.E. Online maintenant. Ou qu'il approvisionne le vieux continent en drogues euphorisantes. C'est vous qui voyez.

MrMinh
Tu leurres personne, on sait bien que tu es Asdélika.

Nombre de messages : 1590
Age : 105
Localisation : :!
serveur : mpo
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mar 1 Fév 2011 - 13:42

Chapitre 4 (suite)


(ici pour lancer la musique)

(Extrait de la brochure publicitaire éditée par l'O.T.M.B.D. (Office du Tourisme et des Mouvements Bancaires Discrets) d'Interlaken Ultérior)
"INTERLAKEN ULTERIOR - What a wonderful world!
Un endroit extraordinaire!

Cordiale bienvenue vers de merveilleuses vues et d'inoubliables panoramas. La région d'Interlaken Ultérior, un lieu de villégiature riche en traditions, au cœur de la Frange, dans l'orbite des étoiles binaires de Thoune et de Brienz mais aussi dans le système stellaire de trois célèbres Naines Rouges connues dans l'Univers entier - Eiger, Mönch et Jungfrau - peut se prévaloir d’une situation privilégiée.
Son Monde-Casino-station de ski est justement réputé pour la beauté de ses panoramas, la splendeur des couchers de soleils multiples sur la géante gazeuse, et les fantastiques possibilités de sports de glisse sur les anneaux concentriques qui composent un des plus grand domaines skiables de l'Univers connu. Venez vous essayer à l'astro-luge sur patins magnétiques, dévaler les incidences cinétiques en spatio-Funboard ou plus simplement siroter un Cocktail exotique dans un des nombreux bars panoramiques disséminés le long de l'orbite!
Après une folle journée sportive, le Casino d'Interlaken Ultérior vous accueillera dans son cadre somptueux pour dîner dans un de nos innombrables restaurants typiques, danser dans nos boîtes de nuit, se détendre à nos tables de jeu réputées, ou soigner sa forme dans les Spas aux mains de notre personnel trié sur le volet. Interlaken Ultérior est tout aussi justement réputé pour ètre le siège social de l'U.B.S.S. (Union Bancaire Sans Souci) qui vous fournira l'éventail le plus complet de services bancaires efficaces, discrets, amicaux et discrets.
Quand prendrez-vous le chemin de vos vacances de rêve?"


Se contemplant dans le miroir, Koyoth ajusta d'un geste absent son noeud papillon, s'assura que sa pochette en soie ne dépassait pas trop de la poche de son smoking et que ses 13" ne formaient pas une trop grosse bosse sous la veste bien ajustée. Sans vouloir se vanter, il était vraiment éblouissant ce soir.
Il sortit de sa cabine et rejoignit les autres dans la navette de débarquement du Yamato (ils avaient laissé la Carotte bien planqué dans un système solaire voisin). Philotas arborait lui aussi un Smoking impeccable en soie sauvage noire; Tenrou était toujours aussi impénétrable dans sa tenue de Ninja de cérémonie avec Katanas intégrés; quand à Larkin, c'était un feu d'artifice de mousseline mordorée, de rivières de diamants étincelantes et de boucles blondes impeccablement ordonnées.
-"Bien. Tout le monde se rappelle du Plan?"
Ils acquiescèrent en silence.
-"Alors, en avant!"
La navette quitta le bord et se dirigea vers les quais de débarquement illuminés de la station. Larkin semblait géné.
-"Punaise, ce corset est vachement serré, finalement; j'aurais dû prendre la taille au-dessus au Fanfreluche Emporium. Là j'ai les torpilles qui me rentrent dans le..."
Il hésita devant le regard réprobateur des trois autres (mème si on ne voyait pas ses yeux, Larkin était sûr que le regard de Tenrou était réprobateur).
-"...dos.(*)"
-"Il est trop tard pour se refaire une beauté, "chérie", fit Philotas d'un air concentré. Nous arrivons au sas d'entrée. Faudra faire avec."
-"N'oubliez pas, les gars, nous sommes deux couples en voyage de noce! De la gaité, mais pas trop! De la retenue! Les systèmes de sécurité du Casino sont super-chatouilleux, alors profil bas!" Koyoth prit le bras de Tenrou et se positionna devant l'entrée. Les sas automatiques équilibrèrent les pressions, puis s'ouvrirent dans un chuintement.
-"Ready...fight!" souffla Philotas à l'oreille de Larkin, qui gloussa.
Ils prirent pied dans un étincelant Hall d'accueil art déco, dans le style années 20 terrestres qui donnait automatiquement à Koyoth l'envie de sortir son flingue et d'arroser à tout-va. Retiens-toi, pensa t'il. C'est pas encore le moment.
Le passage sous les arceaux de sécurité se fit sans problèmes: toutes leurs armes étaient dans un alliage spécialement conçu pour déjouer ce genre de protections. L'armurerie du Yamato était vraiment bien achalandée. Ils débouchèrent dans une somptueuse galerie marchande ou s'étalaient (en Duty-Free) tout ce que l'univers connu pouvait imaginer en matière de conneries de luxe. Les yeux de Larkin brillaient comme des flares en night battle en contemplant les enseignes des magasins opulents.
-"Ben dis-donc! On a le temps de faire un peu de lèche-vitrines?"
-"On s'en tient au plan, et strictement au plan! Quand on aura fini, tu pourras te taper tout le shopping que tu voudras, mais pour l'instant, réfrène tes instincts!". La voix de Philotas était rauque: il détestait le shopping.
-"Restez concentrés! Vous savez ce que vous avez à faire!" chuchota Koyoth. "Tenrou et moi, on y va! Action dans 6 minutes!"
Ils s'éloignèrent en direction du Centre Bancaire, bras dessus, bras dessous.
Philotas se remémora le trajet qui devait les mener droit au centre névralgique de la station, les systèmes de survie et de sécurité. Il prit fermement le bras de Larkin et se mit en route. 23 h 02.

23 h 06. Koyoth et Tenrou sont introduits dans le bureau du fondé de pouvoir de l'UBSS en personne, appaté par le charisme et la prestance de son interlocuteur et la vue du chèque bancaire (parfaitement imité) de soixante milliards de crédits que Koyoth a négligemment posé sur le comptoir, en guise de premier versement pour l'ouverture d'un compte numéroté. Tout en servant des boissons, il écoute avec ravissement le merveilleux conte de fée que lui sussure le Patron dans lequel les fonds secrets Yakuzas-Triades-Mafia-Union Corse de tout ce secteur galactique vont transiter discrètement par son officine avec une commission perso pour lui-mème en personne de 12% à la clé, en liquide.
23 h 07. Suivant le principe que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes, Larkin et Philotas se débarrassent des gardes à l'entrée du Centre Névralgique gràce au coup éculé de la Jarretelle Défaite.
23 h 08. ACTION. Criant "Everybody be cool, this is a robbery!" Philotas défonce les portes d'entrée du centre nevralgique, pétards en main. Larkin se paye le luxe (hors plan, mais il en révait) de rajouter " Any of you fuckin' bitch move, an'I'll execute every mother'fucking last one of you!" en balayant la salle d'une courte rafale de 3"9 à tir rapide au dessus des tètes des techniciens affolés. Philotas, glacial, sécurise la zone à grands coups de crosse.
Au mème moment, Koyoth sort son pétard d'un geste fluide et braque le fondé de pouvoir, tandis que Tenrou dégaine son katana et coupe net sa cravate au ras de la glotte sans abîmer la chemise, juste histoire de l'impressionner. Ca marche.
Koyoth fixe le fondé de pouvoir dans les yeux, le pénétrant du regard jusqu'au fond du slip (**).
-"Si j'étais toi, mec, j'appuierais sur le bouton d'alarme que t'as sous le tapis."
23 h 09. Le bouton d'alarme Hold-Up s'allume sur le bureau du responsable de la sécurité, qui pour l'heure est en train de chercher ses dents sous le comptoir. Philotas sourit, appuie l'extrémité du canon de son flingue sur le front luisant de sueur de l'adjoint à la sécurité, et lui demande d'un ton doux mais ferme de déverrouiller tous les coffres de la chambre forte gràce à la procédure d'urgence.
De 23 h 10 à 23 h 20, Koyoth et Tenrou font main basse sur plusieurs milliards de crédits en sélectionnant soigneusement dans le contenu des coffres ouverts les éléments qui ont le plus de valeur sous un encombrement réduit. Le tout va dans le sac à main en peau de Cavouilles (***) de Tenrou. Pendant ce temps, Larkin fait chanter des cantiques au personnel du centre de sécurité terrifié.
23 h 20. Conformément au Plan, Philotas enclenche l'Alerte Générale de Décompression Catastrophique, induisant une panique indescriptible et la ruée de tout le monde vers les capsules de sauvetage. Koyoth enferme le fondé de pouvoir anéanti dans un de ses coffres; Philotas dégoupille une grenade anesthésiante et la lance dans le poste de sécurité avant de sortir.
23 h 35. Les 4 se retrouvent sans encombre à bord de la navette du Yamato qui quitte le sas en souplesse. Autour d'eux, c'est décollages en catastrophe, largages d'amarres approximatifs, collisions, abandons de poste, et "plus près de toi mon Dieu" à fond sur la sono générale du Casino (petite blague ultime de Larkin pour rajouter au bordel).
23 h 45. Le Yamato accélère à fond vers l'espace profond.
Koyoth allume un Partagas.
-"J'aime quand un plan se déroule sans accroc."

(A suivre).


(*) T'as vu, Philotas? Pas une once de vulgarité!
(**) Désolé, j'y arrive pas jusqu'au bout. Chassez le vulgaire, il revient au galop.
(***) La peau de cavouille est dotée de la particularité de tripler de volume quand on la caresse.



_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4232
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Mar 1 Fév 2011 - 15:09

On s'y croirait ......a quand le film ?
quelqu'un connait un producteur Coréen ?
non , je rigole! tongue

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3937
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Ven 4 Fév 2011 - 14:25

Chapitre 4 (Suite)


"Choisir ou boire, il faut conduire." (Pierre Dac).
Icic pour l'ambiance sonore.

La ceinture de Ridolph est nommée ainsi d'après son découvreur, le célèbre dilettante-escroc Magnus Ridolph, connu entre autres pour avoir réussi à revendre cent-dix sept fois d'affilée le "logiciel parfait pour tricher à NF sans se faire attraper" à 117 multimilliardaires Altaïriens réunis en symposium sur Tau Ceti pour entendre sa conférence sur "l'arnaque et les moyens de s'en protéger". Après avoir ainsi démontré ses capacités inégalées et sa maîtrise totale de son sujet, Ridolph ne dut son salut qu'à une fuite précipitée hors des limites de l'espace connu, avec à ses trousses tout ce que l'univers comptait de chasseurs de primes, détectives privés et policiers émérites, alléchés par la substantielle récompense offerte par les 117 milliardaires permabannés. On perdit sa trace dans la Ceinture, amas complètement délirant de déchets divers, astéroÏdes dévoyés, blocs de glace erratiques, poussières galactiques à haute concentration et autres obstacles à la navigation. Cette zone immense, couvrant plusieurs parsecs bien à l'écart des routes spatiales connues et fréquentées, s'est peu à peu transformée en lieu de refuge inexpugnable pour tout ce que la Galaxie compte de réprouvés, de parias et de criminels en fuite. Dans cette zone, il est très mal vu de se recommander d'un quelconque statut officiel de quelque nature que ce soit, et les représentants de la loi y sont traqués sans pitié (il est notoire qu'une brigade informelle, les "dératiseurs", est chargée dans ce secteur de découvrir et éliminer les policiers, espions et contrôleurs des impôts assez fous pour se risquer dans la Ceinture). La police TNF avoue elle mème implicitement son impuissance sur ce secteur de la galaxie en refusant d'attribuer la moindre XP aux affrontements qui peuvent avoir lieu dans la Ceinture de Ridolph.

-"Nous y sommes." La voix de Tenrou dans les hauts-parleurs était comme d'habitude lointaine et impersonnelle, mais on y décelait comme une trace de fatigue bien compréhensible. Elle avait tenu à piloter elle-mème en manuel la Carotte toute seule, sans aide de quelque nature que ce soit, et les autres n'avaient mème pas eu le droit de rester sur la passerelle pour ne pas voir où ils se rendaient. La seule chose dont ils avaient pu se rendre compte en regardant par les hublots, c'était qu'ils se trouvaient dans un amas d'astéroïdes très compact, et que le navire évoluait à petite vitesse depuis des heures en se dirigeant d'après de mystérieux repères qu'ils avaient été incapables de reconnaître.
-"on est sûrement dans la Ceinture de Ridolph" avait dit Koyoth à un moment donné. "Y'a guère que là qu'on puisse trouver autant de saloperies au mètre carré."
La Carotte était à présent en train de mettre en panne, littéralement au milieu de nulle part.
-"Vous pouvez monter me rejoindre, à présent." fit la voix de Tenrou.
Pénétrant sur la passerelle, l'oeil exercé de Philotas remarqua tout de suite que les aides automatiques à la navigation étaient éteints et le GPS galactique à repérage Standard désactivé. Aucun moyen de savoir où ils se trouvaient. "Et maintenant?"
-"Maintenant, on attend.".
Ils attendirent en silence. Autour d'eux, dans l'espace, les asteroïdes et autres corps galactiques dérivaient silencieusement (*) dans un ballet parfaitement réglé par les lois de la gravitation universelle qui étaient bien les seules lois respectées dans ce coin.
Au bout d'un moment, Larkin rompit le silence.
-"Dites, peut ètre qu'on devrait faire une manoeuvre d'évitement, non? On va se prendre ce gros caillou dans la gueule."
Tout suivirent du regard la direction qu'il montrait avec son doigt à l'ongle impeccablement fait.
Un énorme Astéroïde se déplacait en effet droit vers eux, lent mais implacable.
Tenrou ne bougeait pas.
Tous avaient à présent les yeux rivés sur l'énorme rocher qui tournoyait devant eux, bouchant progressivement la baie vitrée de la passerelle.
Au petit jeu de "je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier qui bougera aura une balle dans la tète", Philotas et Koyoth étaient depuis longtemps passés maîtres, et aucun d'eux n'était disposé à se déballonner le premier. Aussi restaient ils impassibles extérieurement, sans préjudice des affres qu'ils devaient éprouver à l'intérieur. Le Rimmel de Larkin commençait à couler, ses yeux à chercher partout la mention "Capsule de survie".
Tenrou allongea lentement le bras vers la commande des phares.
Clic clicliclic clic clic clic. Le code millénaire connu sous le nom de "Tagada-tsoin-tsoin".
En réponse, une fente se dessina le long de l'astéroïde, une sorte de bouche s'ouvrit, devenant rapidement assez grande pour les avaler. Une preste manoeuvre de barre pour se mettre dans l'alignement, et la Carotte pénétra dans l'astéroïde aussi facilement que le Papa dans la Maman (**).
-"Les ateliers secrets TBNF de la Ceinture de Ridolph." La voix de Tenrou résonna dans le silence tendu de la passerelle. "Vous allez devoir préter serment sur le Sprite Sacré de ne jamais révéler l'emplacement de cette base. A l'intérieur, toutes les prestations possibles vous seront proposées. TOUT SE PAYE EN LIQUIDE ET IMMEDIATEMENT. Ici, on ne vous posera aucune question, à vous de ne pas en poser aux autres. Tout manquement aux règles est puni d'expulsion immédiate de la base, sans scaphandre."
Les manoeuvres d'amarrage effectuées, ils prirent pied sur le quai sans formalités d'aucune sorte. Autour d'eux, un ballet de robots et de véhicules de service, d'employés en bleu de travail, de marins et d'officiers de toutes les spécialisations et de toutes les nationalités.
Les mains dans les manches de sa tenue de Ninja, Tenrou les guida jusqu'à une sorte de bureau où plusieurs robots administratifs s'activaient. Elle parlementa brièvement avec l'un d'eux alors qu'ils patientaient à l'écart, puis revint.
-"A cette heure-ci, la personne que nous voulons voir n'est pas de service. On pourra la trouver dans son lieu de détente favori. Suivez-moi."
Guidés par elle, ils se lancèrent dans un extravagant réseau de tunnels forés dans la roche, rempli d'une foule grouillante d'humains, d'E.T. et de robots affairés. De ci de là, de grands porches s'ouvraient sur d'immenses ateliers bruissants d'activité ou d'énormes navires sur cales étaient méthodiquement montés, démontés, customisés, modifiés, repeints. D'autres entrées donnaient sur de grands hangars bourrés de marchandises jusqu'au plafond, avec des manutentionnaires affairés grouillant partout. Ils finirent par déboucher sur une immense "place" ou étaient disposés à perte de vue de nombreux stands proposant diverses marchandises pas toujours identifiables.
-"Le Grand Bazar. Toute la marchandise volée dans ce secteur Galactique aboutit ici tôt ou tard.Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ici, c'est que ça n'existe pas."
Ils déambulèrent dans le Bazar, de stand en stand, de quartier en quartier, et finirent par aboutir dans une venelle sombre ou Tenrou les entraîna au détour d'un passage entre deux étals. Philotas et Koyoth se regardèrent : ils étaient tous deux bien incapables de se repérer dans ce capharnaüm, voire de retrouver la route jusqu'à la Carotte.
La venelle était calme. Un faible Dzim-Boum Dzim-Boum leur parvint. Devant eux, une entrée éclairée par des néons bleus. Une enseigne clignotante au dessus de la porte : "FUCKIN'BLUE BOY".
Les yeux de Larkin et Philotas s'éclairèrent.
-"C'est donc ici que se trouve cette boîte mythique? Depuis le temps que j'en entends parler..." fit Larkin.
-"En fait, il en existe plusieurs, qui toutes appartiennent à Théo Poilmek, le roi des nuits Galactiques. Je connais celle de la Terre, c'est...sympa comme endroit" révassa Philotas, ses yeux pleins de nostalgie et de bons souvenirs.
Koyoth alluma un cigare.
-"Ce bon vieux Théo...c'est lui qu'on vient voir?" fit il en exhalant une bouffée."Ca me fera plaisir, ça fait longtemps. J'aurais dû me douter qu'une affaire de cette envergure ne pouvait etre menée que par lui."
-"Tu...tu connais Théo Poilmek?" La voix de Larkin était rauque d'admiration.
-"Je suis le Patron, tu sembles négliger ce détail. Allons-y!"
Ils passèrent sans encombre le barrage du cerbère (qui tiqua bien un peu devant la robe de Bal en Organdi Mauve et Rose Bonbon de Larkin, mais bon, il en avait vu d'autres) et descendirent les marches vers la piste de danse.

(A suivre).  

(*) Evidemment, puisqu'on est dans l'espace. Si vous voulez des effets sonores à deux francs style "Guerre des Etoiles", achetez vous l'intégrale de "Battlestar Galactica".
(**) Si vous me permettez cette méthaphore hardie, mais ça nous pendait au nez, avouez.


Dernière édition par olrik le Dim 6 Sep 2015 - 23:06, édité 1 fois

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4232
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par ElGringo le Ven 4 Fév 2011 - 17:21

N' aurais-je donc aucun rôle, même minime, à jouer dans cette glorieuse épopée?
avatar
ElGringo
GoldStringer

Nombre de messages : 189
Age : 33
Localisation : Le Havre
serveur : Hood
Date d'inscription : 19/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Ven 4 Fév 2011 - 17:50

J'ai une place de Go-go danseur au FBB, si tu veux.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4232
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par ElGringo le Ven 4 Fév 2011 - 17:51

bah, à la rigueur...^^
avatar
ElGringo
GoldStringer

Nombre de messages : 189
Age : 33
Localisation : Le Havre
serveur : Hood
Date d'inscription : 19/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Ven 4 Fév 2011 - 18:07

Refuse gringo... , c'est un conseil!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Terou le Ven 4 Fév 2011 - 18:21

Patience ElGringo. Dans le premier épisode, mon seul rôle a consisté à me casser la geule Star Wars-style : cf les premiers minutes :

avatar
Terou
Samouraïllette

Nombre de messages : 1318
Age : 29
Localisation : *
serveur : Hood
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par skydiver le Ven 4 Fév 2011 - 18:29

t'inquiète Elgringo, la brigade recrute...

Par contre on ne va pas dans la ceinture de Ridolph...
avatar
skydiver
Al Capote

Nombre de messages : 704
Age : 31
Localisation : Toulon
serveur : Hood
Date d'inscription : 01/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Dim 6 Fév 2011 - 22:24

Chapitre 4 (suite)



Alors que nos amis s'approchent de la porte de la piste de danse du Fuckin'Blue Boy, alors qu'un  beat bien connu s'empare progressivement de leurs oreilles et de leurs sens, il semble nécessaire à l'auteur de faire un léger retour en arrière, jusqu'au moment ou le groupe pose les pieds sur le sol de la Base TBNF. Evidemment, bien sûr et of course, cette base regorge de réprouvés, de bannis, de renégats, brefs d'hommes et de femmes qui ont eu mille fois l'occasion d'entendre parler des légendes vivantes que sont notamment Koyoth et Philotas. Ils se sont fait farmer et refarmer moult fois en battle rooms, presque tous  ont participé à la bataille de la base TNF racontée lors de l'épisode précédent (*): ils ont vécu la trahison, la presque prise de pouvoir du Patron, sa déconfiture finale sous la botte TNF; la plupart ont dû fuir la queue entre les jambes le champ de bataille; tous ont de solides raisons de détester ces hommes qu'ils voient maintenant déambuler sur les quais d'un air innocent. De plus, le vol du Charlemagne ainsi que le pharamineux casse d'Interlaken Ultérior ont très rapidement été attribués aux deux évadés: une prime de 150 millions de crédits + 12 mois de prémium + une amnistie sur divers délits mineurs court bien évidemment sur la tète de nos héros (maléfiques). Faut pas croire que les TNF sont couillons au point de faire confiance au seul Yams 42000 pour retrouver deux des plus dangereux ennemis du jeu.
Ainsi, dans le sillage de nos amis se dirigeant vers le FBB, un observateur attentif pourrait remarquer une activité frénétique se répandant comme une tache de gazoil derrière l'Exxon Valdez en approche des côtes Bretonnes. De partout, des yeux s'exorbitent, des regards incrédules s'échangent, des flingues sont sortis des holsters et vérifiés, des communications par portable s'établissent, des messages sub-spatio-internet sont envoyés, des topics apparaissent dans des forums de flottes.
Quelques secondes après l'arrivée de la Carotte, des évenements importants pour notre histoire se déclenchent un peu partout dans l'Univers.
Voyons ça de plus près.

Bunker de la Reichsflotte 1848 - sous la chancellerie, Berlin.(**)

-"Entrez, Herr Oberstürmbannprouttprouttfuhrer; IL vous attend."
HgrSteiner vérifia rapidement l'Ordonnance impeccable de son uniforme de parade de la SS, toqua deux fois à la porte et entra. Bruno01, Führer de la flotte, contemplait d'un air absent une vieille carte de collection qui montrait les plans de la dernière offensive planifiée en avril 1945 pour dégager le Tiergarden et reprendre l'invasion de la Russie avec comme effectifs deux régiments de gardes-barrières et 3 Panzer II rescapés de la division Charlemagne.
-"Che fous z'ai confoké afin te fous enfoyer en Mizzion, Herr Oberstürmbannprouttprouttfuhrer; tes renzeignements de noz esbions nous ont tonné la lokalizzazzion tes Kriminelz Koyoth und Philotas ainzi ke de leurs Komblisses; ils zont été rebérés sur la Pase Zegrètte TBNF tans la zeinture te Ridolph."
-"Exzellent, Mein Führer"
-"Fous z'allez kitter sur le jamp la Pase avec teux de fos meilleurs Zhommes et me les ramener, Verständen? Che les feux fifants! Fous n'afez efidemment bas de troit à l'échek! Allez! Ma segrédaire fous tonnera les renzeignements nézzéssaires!"
-"Jawohl, Mein Führer!" HgrSteiner se fendit d'un impeccable salut Nazi et pivota sur ses talons, le coeur empli de joie. Enfin une mission à sa mesure!

Au mème moment - QG de Brittania - Trafalgar Square, Londres (***).

-"Cette mission est fayte pour vous, old Chap. Vous alley prendre deux de vos meyeurs Z'hommes ey me rameney ces deux oiseaux par la peau du Kyou, et plous vite que ça!"
-"Ouais, cool, man!" Bushdoctor 77 se reprit devant l'air réprobateur de Bull79, le chef de la flotte. "Euh, je veux dire Aye aye, Sir! Je pense pwendwe Pullaoli et les Frères 97, ils ont des comptes a régley avec les bouffeuws de gwenouilles depuis la dernière bagarre au bawr de la Nawine."
-"Excellent, Old Chap, Excellent! Now Go! Ma secwétaire..."

Same time, QG de Plan - Cité interdite, Pékin (****)

-...mon honorable secrétaire vous donnera les inestimables renseignements que vous et vos dévoués acolytes nécessitez pour mener à bien l'insignifiante mission que nous vous confions, Honorable Membre du parti de seconde classe Bigmyaoyao! Ne décevez pas le parti!"
Bigmyaoyao se cassa en deux et joignit les mains en signe prolétaire de soumission et de joie prolétarienne. " Soyez assuré, ô Guide éclairé de la révolution Huomty, que..."

Au mème instant, QG de Viking - Salle de Banquet Du Valhalla, Reykjavïk (*****)

-"Installe-toi, Hiljanemies! Un petit crâne, par Fenrir et Odin?"
-"Avec plaisir, ô Bomaye, par Loki et Freya! Je ne refuse jamais un petit crâne de Calva!"
-"Je vais t'envoyer en mission, par Thor! Ces renégats de Philotas et Koyoth ont été repéres sur la base secrète TBNF!"
-"Ca, Par exemple!"
-"Tiens, je le connais pas celui-là! Enfin bref, tu vas me les ramener fissa, y'a une grosse prime sur eux, par Hugin et Munin!"


Des agents des Outcasts, de la Reichmarine, des United Nation, et de plusieurs autres flottes furent alertés de la mème façon, mais ce serait tirer à la ligne que de tous les citer (******). Alors qu'une flotille de BB/CV 5 et 6 décolle d'un peu partout et entame le long voyage vers la Frange et la Ceinture de Ridolph, revenons à nos moutons qui poussent la porte du FBB alors qu'éclate un des Hymnes de l'établissement.
Laissons Larkin pousser un cri de ravissement et se précipiter sur la piste pour se déhancher frénétiquement; laissons Tenrou s'effacer Ninja-style et disparaître dans le premier coin sombre et suivons Koyoth et Philotas qui se dirigent vers le carré V.I.P. (avec, dans le cas de Philotas, un regard d'envie passagère vers Larkin qui se la pète déjà grave). Les yeux d'aigle de Koyoth détaillent les occupants des tables, repèrent sa cible; il se dirige sans coup férir droit sur une table en écartant d'un seul regard les discrets gorilles qui patrouillent alentour.
Philotas lui tape sur l'épaule, se penche vers son oreille. "Dis voir, Koyoth..."
-"Kessya?"
-"Le Gogo danceur en string brésilien (*******), là...c'est pas ElGringo?"
-"Ah, si, tiens...(********). Ah la la, dire qu'il était si doué, plus jeune..."
-"Moi, je trouve qu'il se déhanche pas mal" fait Philotas, qui cherche déjà dans sa poche un billet de 5 Francs Suisses. Il abandonne ses recherches sous le regard de Koyoth.
-"OK; au boulot, on est pas là pour s'amuser."

Sans quitter des yeux les dos de Philotas et Koyoth qui se frayent un chemin dans la foule, ElGringo péche subrepticement dans la poche secrète de son string son mini émetteur/récepteur sub Etha sensomatrique et le porte à ses lèvres sans cesser son déhanchement lascif le long de sa barre de fer.
-"Allô...Agent E.G. à QG FNFL...message urgent pour Olrik ou quiconque est assez sobre..."

(A suivre.)


(*) "Tu vas crever Asdélika!", intégrale chez Larkin éditor.
(**) Passage traduit du Chpountz par Google.
(***)Passage traduit du Rosbif par Google.
(****)Passage traduit du Riz Cantonais par mon traiteur chinois, 8 rue de la république, 47500 Fumel.
(*****)Passage traduit du Finnois (ou du suédois, je sais plus) par un Normand de passage dans ma rue au bon moment.
(******) et je ne mange pas de ce pain-là, vous me connaissez.
(*******) c'est à dire un string sans couverture aérienne potable.
(********) Voilà, j'espère que tu es content.


Dernière édition par olrik le Dim 6 Sep 2015 - 23:12, édité 1 fois

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4232
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par MrMinh le Dim 6 Fév 2011 - 22:43

"quiconque assez sobre..."
dans la FNFL, pas facile....

MrMinh
Tu leurres personne, on sait bien que tu es Asdélika.

Nombre de messages : 1590
Age : 105
Localisation : :!
serveur : mpo
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Dim 6 Fév 2011 - 23:02

C'est du grand ça:
olrik a écrit:-"Ca, Par exemple!"
-"Tiens, je le connais pas celui-là!
Fallait y penser.

Par contre, ça existe pas les billets de 5 chez nous Sad
On a que du 10/20/50/100/200/1000 en billet.
(D'ailleurs, les pièces de 5, ça fait lourd dans le porte-monnaie.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par volgy le Lun 7 Fév 2011 - 0:23

Héééé oui frére d'arme...tu l'as voulu...tu l'as eu ton rôle. albino
avatar
volgy
Arachide worshipper

Nombre de messages : 369
Age : 48
Localisation : Bruxelles
serveur : WoT et War Thunder
Date d'inscription : 19/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Lun 7 Fév 2011 - 11:26

Olrik,
j'attends ma suite du matin!
Tu m'a promis hier soir
:fouet:

Edit Olrik : Voilà, voilà! On est pas aux pièces!

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3937
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par vpierrev le Lun 7 Fév 2011 - 11:38

Patience petit scarabée. On dirait que le panda cybernétique rend notre inquisiteur nerveux.
avatar
vpierrev
Ex-buveur d'eau repenti

Nombre de messages : 1465
Age : 45
Localisation : Bruxelles
serveur : Europa
Date d'inscription : 05/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par mistere-lio le Lun 7 Fév 2011 - 12:01

Laisse lui le temps d'achever son couplet de son remix electro-house du chevalier blanc à l'occasion du festival Moyen-Ageux des cantons du Sud cheers
avatar
mistere-lio
Jeune Etalon Wallon

Nombre de messages : 207
Age : 27
Localisation : VVallonie, belgium
serveur : Hood
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Lun 7 Fév 2011 - 13:32

Chapitre 4 (suite)

Ambiance .

TOP SECRET - UNAUTHORIZED ACCES UNAUTHORIZED - TNF EYES ONLY -
NAVYFIELD MOST WANTED LIST : Fiche de police de Théo POILMEK.
Recherché pour Hacking - Extorsion de fonds - Incitation à la débauche - Chantage - Utilisation frauduleuse d'AP sur navire TNF - Vol de compte - Association de Malfaiteurs (voir fiche LINX 161 - KOYOTH - PHILOTAS) - Détournement de Token - Autres délits mineurs (657).
Photo : PAS DE PHOTO.
Description : PAS DE DESCRIPTION.

Théo Poilmek serait le cerveau suprême du PROJET TBNF, visant à instaurer un taux de lag insupportable sur le serveur Europe afin de pouvoir vendre ses solutions personnalisées aux joueurs excédés. On suppose qu'il possède de nombreux pseudonymes, dont seul un petit nombre est connu. Il serait le financier occulte de KOYOTH (voir sa fiche) lors de sa tentative avortée de renversement d'ALTHARIUS (voir sa fiche - code "ANCIENS TNF RENEGATS CODE 12"). Sa fortune viendrait des ateliers secrets TBNF répartis dans les secteurs inexplorés de la Frange, ainsi que de son réseau de boîtes de nuit interlopes (Voir fiche "FUCKIN'BLUE BOY" -FBB). Sa main se retrouve certainement derrière la plupart des détournements de patchs responsables des retards de mise à jour notamment au niveau de la Marine Nationale (Voir forum NFeu). On ne possède aucune description de lui car tous les agents TNF lancés à sa poursuite ont soit disparu soit ont été retrouvés morts, mutilés au dela de toute description. Le dernier en date serait l'Agent TNF DANIELS (code Agent "Caramba"), porté disparu depuis le début de l'année. Il bénéficie certainement de contacts et d'informateurs au sein mème de l'organigramme TNF.
Il est considéré comme étant EXTREMEMENT DANGEREUX, toujours armé et d'après des rapports dignes de foi, porterait toujours sur lui un "Doomsday Device", apareillage destiné à amorcer un plantage catastrophique et définitif du serveur en cas de capture ou de mort.
La prime en cas de capture et de neutralisation du suspect est Top-Secret : le nouveau serveurhead Madkicker aurait déclaré à ce sujet : "amenez-le moi pieds et poings liés et dites votre prix."


Koyoth s'approcha de la table V.I.P. centrale, abritée des regards et du bruit assourdissant de la boite par des panneaux semi translucides en Bulkhead compressé. Un gorille commença de s'avancer vers lui pour lui barrer le chemin, porta la main à son oreillette, écarquilla les yeux en réaction aux propos tenus à l'interieur d'icelle, puis s'effaça en leur montrant la table d'un geste du bras. Koyoth alla droit à la table, et choisit un siège dos au mur d'où l'on avait une vue optimale sur la salle en étant soi-mème très peu visible. Philotas s'assit à coté de lui.
Koyoth claqua des doigts à l'attention d'un des serveurs zélés qui patrouillaient alentour, et commanda d'une voix feutrée deux Arrache boyaux Pan-Galactiques (*) s'attirant le regard incrédule du serveur. "...et faites en un autre pour mon ami" rajouta t'il après réflexion en montrant Philotas. Il s'adressa ensuite au personnage assis au bout de la table.
-"Je suis content de te voir, Théo. Ca fait une paye"
Philotas observa le mythique Théo Poilmek et fut à la fois déçu par l'insignifiance du personnage et bluffé par le fait qu'un tel Maître du Mal soit aussi discret, voire insignifiant. Il était bien conscient que s'il avait à décrire Théo Poilmek, il ne pourrait dire que des banalités du style "Taille moyenne, cheveux moyens, yeux moyens, embonpoint moyen..." et serait en fait incapable de décrire cet homme de manière efficace. C'était le nec plus ultra de la discrétion.
La voix de théo Poilmek était...moyenne. Rien de spécial.
-"Salut Koyoth. T'es venu me rembourser ce que tu me dois?"
-"Boaf, entre amis, de petites sommes en suspens comme ça entretiennent les bonnes relations. Tu savais pertinemment que j'avais des chances d'échouer."
-"Tu sais, je n'ai pas pour habitude de menacer les amis, mais...tu m'as couté cher, et la prime qui est sur ta tète suffirait à peine à couvrir les premiers frais de comptabilité."
-"C'est bien pour ça que je pense qu'on devrait laisser tomber ces histoires de menue monnaie et examiner ce que j'apporte avec moi dans ma hotte de Père Noël."
-"Un cadeau?"
-"Pas tout à fait. Une affaire."
Ils s'interrompirent alors que le serveur venait déposer les Mugs Blindés d'Arrache Boyaux Pan-Galactiques. Koyoth prit une gorgée, et indiqua de la tète au serveur inquiet qu'il était satisfait. "Compliments au barman."
-"Allez, vide ton sac, vieux." Théo Poilmek se pencha vers la table et prit une cacahouète dans un petit bol.
-"J'ai en ma possession les plans complets du "Charlemagne", le BB6 MN. Tout, sprites, codes source, spécifications. Fraîchement piqué aux TNF."
-"Oui, j'ai entendu dire que tu avais fait quelques courses en chemin."
-"Ce que je te propose, c'est d'utiliser ces documents pour mettre sur pied une super-armada de BB6 gonflés, puis ensuite de virer ces clowns de TNF à grands coups de pompe dans le cul."
-"Tu as déjà essayé ça, si je ne m'abuse, à l'épisode précédent, et avec MES fonds; ça n'a pas marché; pourquoi ça marcherait maintenant?"
-"Parce qu'Altharius n'est plus aux affaires; parce que le nouveau serverhead, ce Madkicker, ne lui arrive pas à la cheville; surtout parce que je connais deux trois trucs au sujet de ce Madkicker, des trucs que tu dois connaître aussi, si je ne m'abuse..."
-"Tu m'interesses. Vas-y, entre dans les détails."
Koyoth se pencha vers Théo Poilmek et commenca à lui parler plus discrètement. Philotas se pencha pour écouter, mais commit l'erreur de boire une gorgée de son mug en mème temps.
Un lingot d'or entouré d'une rondelle de citron lui écrasa délicatement le cerveau.

Larkin se démenait au milieu de la piste de danse, entouré d'une horde d'admirateurs empressés (du moins c'est ce qu'il pensait; il négligeait le fait qu'il avait gardé ses rangers de Combat ferrées aux pieds, et que ses voisins de danse essayaient en fait d'éviter de se faire écraser les panards). Du coin de l'oeil, il admirait la plastique impeccable des Gogo danceurs qui se contorsionnaient sur les barres de fer au fond de la salle. Mais...mais oui, c'est lui! Ca alors!
Il poussa un cri et se fraya un chemin ponctué de cris de douleur de la part des gens qu'il croisait.
-"ElGringo! Incroyable! Te retrouver ici! Tu bosses là depuis longtemps?"
ElGringo sembla géné (**)d'avoir été reconnu, un peu inquiet aussi. Ca doit ètre parce qu'il m'envie ma belle robe, se dit l'incurable optimiste qu'était Larkin.
-"Salut Larkin. C'est la première fois que je te vois ici."
-"Je viens d'arriver avec quelques potes. Tu dois les connaître, c'est Philotas et Koyoth! Super boîte, quand mème. Tu te fais un peu d'argent de poche?"
-"On peut dire ça comme ça." ElGringo fit un geste vers la cabine du DJ, indiquant qu'il prenait sa pause. "Vous ètes là pour affaires?"
-"Top secret" fit Larkin, "Tu sais ce que c'est, ça porte malheur de causer du Bizness en cours tant que les contrats sont pas signés, ahahaha!"
-"Ahahaha" répondit ElGRingo, jetant un coup d'oeil discret vers la table VIP ou l'on ne distinguait que de vagues silhouettes à travers les paravents. Il sembla prendre une décision.
-"Tu bois quelque chose, Larkin?"
-"Pourquoi pas? J'adoooore me faire payer à boire par un beau mâle prévenant!"
-"Viens au bar...tu connais l'Arrache Boyaux Pan-Galactique? C'est la spécialité de la maison."

Volgy, plongé dans ses pensées, tourna le mélangeur du robinet vers "Froid" et entreprit de remplir à ras-bord un grand seau, celui qu'il utilisait pour les sols du bar. Evidemment, on était dans un cas d'urgence, et il était tout à fait normal d'utiliser la méthode forte; mais quand mème, ça le génait un peu. Il ferma le robinet et prit l'anse du seau.
Il traversa la salle enténébrée du "Bar de la Narine", fit quelques repérages, et balanca d'un geste large l'eau glacée dans la poire d'Olrik et Vpierrev qui ronflaient comme des bienheureux, affalés sur les bancs du fond.
-"Allez, debout, les gars! On a des nouvelles...fraîches!"

(à suivre).


(*) Recette de l'Arrache Boyaux Pan-Galactique (Pan Galactic Gargle Blaster), courtesy of Douglas Adams in "Le guide du Routard Galactique":
Prenez une mesure d'Esprit d'nos aïeux;
Rajoutez une mesure d'eau des Océans de Sanzarète;
Laissez trois cubes de Méga-Gin Acturien fondre dans le mélange (ils doivent ètre convenablement frappés ou le benzine est perdu);
Laissez 4 litres de Gaz des Marais d'Ephese filtrer à travers la boisson;
Sur le dos d'une cuillère d'argent, mesurez une dose d'extrait d'hypermenthe Bleue de Qalacin
Laissez tomber dans le mélange une dent de tigre du Soleil Algolien et laissez la se dissoudre en admirant les reflets solaires refractés par la paroi du verre;
Remuez PRECAUTIONNEUSEMENT;
Ajoutez une olive.
Buvez, à vos risques et périls.
L'effet de l'Arrache Boyau sur l'individu moyen a souvent été décrit comme avoir le cerveau délicatement écrasé par un lingot d'or entouré d'une rondelle de citron.
(**)Etre géné en String Brésilien est deux fois plus génant.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4232
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Lun 7 Fév 2011 - 15:25

Merci .
Oh Ma lueur de rire de l'apres-midi.

El gringo pq t'a demandé un role ?
T'a vu ou ça te mene ? Mad

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3937
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Siroz le Lun 7 Fév 2011 - 16:11

Sa demande est à l'image du masochisme de porter un string brésilien.
avatar
Siroz
Fleet Member

Nombre de messages : 84
Age : 31
Localisation : Rennes/St Malo
serveur : Hood
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par ElGringo le Lun 7 Fév 2011 - 17:37

Moi au moins je suis beau et prévenant
avatar
ElGringo
GoldStringer

Nombre de messages : 189
Age : 33
Localisation : Le Havre
serveur : Hood
Date d'inscription : 19/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Lun 7 Fév 2011 - 20:18

ben pas moi !
psychotique, machiavelique,junky et pas sexy pr un poil ... Sad

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3937
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum