Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» batailles de clan la semaine prochaine avec 6.12
Aujourd'hui à 9:59 par daudo

» Tachi Tachi Tachibannnaaa
Aujourd'hui à 8:53 par torquemada

» gagner un avion sur warplane : bonus code
Lun 16 Oct 2017 - 20:28 par torquemada

» Tableau d'honneur
Sam 14 Oct 2017 - 18:00 par Salluste

» nouveu mode de jeu sur warplane !!! 2.0 ??
Ven 13 Oct 2017 - 20:49 par olrik

» Etat de Notre port chéri : Toulon (paske Brest c'est pas beau...)
Jeu 12 Oct 2017 - 21:05 par Salluste

» batailles de clan ! 0.6.12 Bonne nouvelle pour Olrik
Jeu 12 Oct 2017 - 10:58 par daudo

» Les missions
Sam 7 Oct 2017 - 11:54 par torquemada

» Gangut/ Sevastopol etc ...
Lun 2 Oct 2017 - 6:29 par daudo

Le chat marin

Ouvrir le tchat dans une popup.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 27 le Sam 23 Nov 2013 - 13:04

Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Jeu 7 Juil 2011 - 12:13

Chapitre 7
Fragments.


SKILV.


Voilà, M'sieur Koyoth. Livraison de plomb express, port payé. En pleine poire. Ad...et merde!
Putain, il a bougé, je l'ai manqué! (recharge) Bordel, il est où? Ah j'le vois il est assis, et tiens! Merde encore manqué, il est rapide ce con-là! (recharge).
Je le vois plus, merde! Trop de fumée! Une autre cible? Le gars là, c'est pas Yams? Tiens! En plein dans le mille! (recharge)
Koyoth! T'es où, connard? Je le vois pas. Arrète de braire, abruti. Tire encore une salve de HH, vite!
Koyooooth...rien du tout. Que dalle; merde. Ah j'en vois un, là. Volgy, putain, je vais me régaler à me le faire...attends...mais il ME VISE A MOI, CE CON! Il va tirer...PLANQUE-TOI, VOIX!

BROUM.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4288
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mar 12 Juil 2011 - 12:39

Chapitre 7
Fragments.


SALLUSTE.


-"..."

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4288
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Siroz le Mar 12 Juil 2011 - 20:28

Chapitre 7
Fragments.


SALLUSTE.


-"..."


Tu m'as tué XD, j'ai éclaté de rire comme un con.
avatar
Siroz
Fleet Member

Nombre de messages : 84
Age : 31
Localisation : Rennes/St Malo
serveur : Hood
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Mar 12 Juil 2011 - 20:52

c'était gros comme une maison monkey -monkey face-
évidemment, on attend toujours les meilleurs fragments clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Mar 2 Aoû 2011 - 22:46

Chapitre 7
Fragments.



Go!
PHILOTAS.



Rien qu'à appréhender la scène, inutile d'être prêtre d'Apollon pour savoir, tout comme Chrysès(1), que ça allait barder, et pas qu'un peu. Et comme le grand spectacle allait commencer vu l'odeur de trouille étouffante qui suait à travers tous les pores de ses adversaires directs, Philotas activa ses macro tout neufs les uns après les autres avant même que quiconque en face n'aurait jamais le temps rien que de songer à dégainer : sa pétoire fut en main en un clin d'oeil, un magnifique 18.1" soviétique dégoté au marché noir. Fallait pas s'y tromper : ce genre de joujou c'est même plus à prix d'or que ça se vend tant faut être friqué pour ne serait-ce qu'avoir la chance d'en tester un, l'acquérir c'était encore autre chose. Faut bien avouer que Koyoth n'est pas inutile pour ce genre de transaction, rien qu'à évoquer son nom ça pousse certains à souiller leur froc.

Enfin, maintenant qu'il est prêt, autant que ça pète et comme il faut encore, s'il-vous-plaît, avec ses nouvelles munitions AP renforcées au moyen d'une pâte spéciale dont on n'entend pas parler si on ne se donne pas la peine de passer quelques temps dans les Alpes, histoire de bénéficier des dernières innovations de ces cinglés qui croient que la guerre est pas finie... quoique, ils ont peut-être pas si tort que ça.

Sorti de ses rêveries par un coup plongeant sur Koyoth, Philotas enclencha son "aimbot"(2) et ne vit Méthios tomber de son toit qu'après lui avoir bousillé sa SD. Autant il avait repéré tous les guignols face à lui, autant ce fourbe-là était passé inaperçu et pas que pour lui vu les grands yeux que firent les deux ninjas du groupe. Y en a certains qu'ont vraiment un don particulier quand il s'agit de se faire un type sans que celui-ci ne soit même en mesure d'imaginer qu'il va prendre... lui manque qu'un flingue décent dans l'histoire, et c'est Philotas qui l'avait.

Comme Koyoth ne dévia pas d'un poil, il se focalisa sur la façon dont tout ce petit monde s'engageait; ça pétait de partout désormais et son hack de portée n'allait pas lui servir à grand chose avec toute cette fumée. Il se demanda où s'était planqué Skilv, il avait d'abord pensé que c'est lui qui venait de tirer sur Koyoth, mais couard comme il est, il n'aurait jamais tiré le premier... il fut brutalement interrompu dans ses pensées alors qu'un bulldozer le bouscula, un espèce de religieux fou furieux qui semble avoir une cible bien définie, tant que c'est quelqu'un d'autre...

Quand il repéra plusieurs coups enchaînés de manière maladroite; c'est lui, c'est Skilv, c'est obligé et apparemment il est furax, ou alors il tremble comme une mauviette, mais au final ce sera plutôt la pensée oppressante que Koyoth est un client bien trop gros pour lui qui va le stresser et l'empêcher de mener à bien son boulot... ces noobs, ils se rendent vraiment pas compte. Il put enfin repérer la provenance des coups, un clocher situé un peu plus loin, pas bête, mais quiconque a vu un western sait que le mec du clocher crève parmi les premiers, et si c'est pas le cas, c'est que le film en question craint un max, d'ailleurs la riposte ne se fit pas atteindre et le clocher se transforma en une giboulée de cailloux qui allait bientôt être attirée par la gravité terreste. Philotas s'était écarté un peu de la scène principale où on balançait smoke, premium HH et où on se crossait dans la joie et l'allégresse pour descendre ceux qui se seraient isolés et il n'eut pas de peine à repérer par qui Skilv et son acolyte s'étaient faits descendre. Ce bon vieux Volgy qui se félicitait de ce joli hit d'une poignée de cacahuètes, trop facile, un seul coup parti du canon soviétique.

Se retournant, il aperçut Tenrou en prise avec une sorte de grosse peluche panda... une affaire de katana, un truc de gonzesse, très peu pour lui, il décida de laisser le Sort juger de ce duel et continua à raser les murs pour viser plusieurs cibles potentielles à travers les épaisses fumées et les messages encombrant du style "Ticket! MN NOT ALLOWED!" ou "TICKET NOOB! NOOB AP! NOOB AP!". Un éclat argenté trahit le possesseur du flingue ainsi mis en évidence et Philotas tira sans pouvoir relever l'identité de la personne en question, décidément les hauteurs sont infestées.

-"..."
Philotas ne put entendre ce cri de guerre déchirant alors qu'on le prenait à revers. Il fut projeté en avant, mais à faible vitesse et eut ainsi tout le loisir de se retourner dans sa chute et il aperçut un Sallust suant comme un cochon qui lui tomba dessus. Décidément, les équipages full restorer c'est pas forcément le plus efficace pour se la jouer ninja de l'ombre et attaquer par surprise, pensa-t-il. Néanmoins Salluste avait sortit un petit couteau à cran d'arrêt, tout en silence, de quoi refroidir un mec dans la discrétion la plus absolue, normal, pour un mec aussi laconique que lui. Philotas fut surpris de la force que déploya Salluste et celui-ci pu entailler la chair molle de sa joue, leurs visages étaient très proches et la force de chacun était concentrée dans les biceps des 4 bras qui tentaient d'un côté d'enfoncer le couteau et de l'autre de le repousser.

Philotas eut une pensée fugitive, faudra bien quelques parties de monopoly avec Turbul pour lui faire oublier ce moment-là. C'est que Philotas avait toujours eu de la peine avec les contacts humains, s'il n'y avait pas le motif du fric derrière. Et avec Turbul c'était carrément ça, au fond, qu'une histoire de fric, alors que là, Salluste exprimait une haine non rançonnée, et ça dérangeait le Philotas. Oh putain ce que ça le dérangeait, c'est bien le genre de trucs qu'il peut pas piger, le seul train universel c'est le fric, la seule raison de s'entre-tuer, la seule raison encore de niquer, la seule raison enfin de fonder une famille en se liant à un nom qui vaut plus que le nôtre. Alors que là, les petits "$$" étaient absents des yeux de Salluste, et ça lui foutait les boules, ces conneries, au Philotas, c'est le genre de truc à vous faire dépenser plus de fric en sécurité personnelle de savoir que des mecs vous en veulent sans raison pécuniaire valable.

Salluste fit mine de relâcher son effort et Philotas n'avait qu'une envie, ramasser son flingue pour dégommer ce salop alors l'un de ses bras lâcha prise pour s'en saisir et le fourbe en profita pour redoubler de force sur sa lame et celle-ci se planta dans l'épaule du malheureux Helvète qui n'eut d'autre échappatoire que crier pour supporter un peu la blessure. Il mit toutes ses forces dans ses reins pour se dégager de ce corps qui le maintenant à terre après avoir remonté un genou dans l'entre-jambe de l'importun. Il put alors empoigner son flingue et tira plusieurs coups depuis le côté dans le torse histoire d'empêcher la douleur à l'autre de lui infliger plus de dégâts. Il avait son compte.

________________________________

(1) Illiade, Chant Premier, Trad. par P.Guiguet, 1852 "Prends garde, ô vieillard, que je ne te rencontre près de nos vaisseaux profonds, soit que maintenant tu oses y rester, soit que tu y reviennes encore; ni le sceptre ni les bandelettes du dieu ne te sauveraient de ma colère. Non, je ne te rendrai point ta fille; que plutôt la vieillesse vienne l'atteindre loin de sa patrie, dans Argos, au sein de mon palais, où elle tissera ma toile et partagera ma couche. Fuis donc, et cesse de m'irriter, si tu veux partir sans péril."
(2) Seul Skydiver utilise un aimbot sur CS, il sera le mieux placé pour vous en parler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par volgy le Jeu 4 Aoû 2011 - 18:32

J'adore quand un plan se déroule sans accros. (Zut, qui a fauché mon cigare et mes caouhètes...Grrr, vais devenir méchant...pas toucher aux caouhètes.)
avatar
volgy
Arachide worshipper

Nombre de messages : 370
Age : 49
Localisation : Bruxelles
serveur : WoT et War Thunder
Date d'inscription : 19/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Dim 23 Oct 2011 - 14:51

Quand la fiction rencontre la réalité...



Le yamato double coque avec obus à charges nucléaire et hangar aérien sur la plage arrière...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Dim 23 Oct 2011 - 21:17

N'importe quoi !

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 4063
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Paledan le Lun 24 Oct 2011 - 15:02

Rolling Eyes
avatar
Paledan
Maître Capello

Nombre de messages : 1557
Age : 48
Localisation : Trévou-Tréguignec
serveur : Europa
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum