Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Nouveau mode de jeu WOWS
Aujourd'hui à 9:46 par daudo

» un drapeau FNFL dans wows ?
Aujourd'hui à 0:49 par leotoulon

» Le Nelson c'est demain !
Hier à 14:46 par torquemada

» candidature
Hier à 11:19 par Salluste

» Attention Koyoth est dans la place
Hier à 8:23 par torquemada

» Mod camouflage unique remarche !
Ven 18 Aoû 2017 - 12:49 par torquemada

» Tableau d'honneur
Mer 9 Aoû 2017 - 11:38 par AdmiralFrenchFry

» mode bastion pour warship en vue !
Ven 4 Aoû 2017 - 14:25 par leotoulon

» Le ciel est à nous!
Ven 4 Aoû 2017 - 9:09 par S3caTx

Le chat marin

Ouvrir le tchat dans une popup.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 27 le Sam 23 Nov 2013 - 13:04

Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Ven 1 Juil 2011 - 10:55

Je savais pas que le monopoly pouvait être aussi torride ! Shocked

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3989
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par MrMinh le Ven 1 Juil 2011 - 11:01

Ben? Et picoti picota?

MrMinh
Tu leurres personne, on sait bien que tu es Asdélika.

Nombre de messages : 1590
Age : 105
Localisation : :!
serveur : mpo
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Paledan le Ven 1 Juil 2011 - 11:03

torquemada a écrit:Je savais pas que le monopoly pouvait être aussi torride ! Shocked

Cela prouve que tu devrais t'offrir les services de Turbul, ça te changerait de ton panda !
avatar
Paledan
Maître Capello

Nombre de messages : 1557
Age : 48
Localisation : Trévou-Tréguignec
serveur : Europa
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Ven 1 Juil 2011 - 12:20

Ahlala... n'importe qui sait que je ne jouerais jamais sur un Monopoly français...
en Suisse on connaît pas ça "Avenue de la République", nous on est plutôt "Bern Bundesplatz" ou encore "Basel Freie Strasse"...

C'est vraiment dommage Olrik, tu baisses, pourtant le TVCA 1 était vraiment bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Ven 1 Juil 2011 - 12:32

Tout le monde sait que c'est sur le Monopoly Français qu'on a les meilleures sensations. Faut vraiment ètre helvétique pour sentir un frisson sensuel avec des mots comme "Bundesplatz" ou "Strasse"...
Alors que "Avenue Henri-Martin"..."Rue Lecourbe" (ooooh)..."Compagnie Générale des Eaux" (aaaaaah)..."rue de la paix"....Raaaah LOVELY!
Enfin, tu peux pas savoir...tu es Suisse...condoléances.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par turbul le Ven 1 Juil 2011 - 19:40

han!!!!

mfmfmffmffffffff..... affraid

en lisant j ai eu le coeur qui s'est emballé..... jusqu'au monopoly.....fiouuuuuu.... les pitits suisses j ai passé l'âge
en revanche.....

seduire koyoth..... et lui donner ce surnom là c'est ..... misère..... c'est....
hum c'est vachement suisse!

provocation....ma vengeance sera terrible.... Razz
avatar
turbul
K.K.K. (Kikoo Kelle Kokine)

Nombre de messages : 315
Age : 38
Localisation : pica pica picardieeeeeeee!
serveur : hood
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Paledan le Dim 3 Juil 2011 - 15:00

EXCLUSIF:

La chanson qu'Olrik a censurée après qu'une lettre anonyme lui a rappelé les effets de quelques kilos de munster abandonnés sur son paillasson pendant tout l'été: Torque, la larme à l'oeil, faisant raisonner la soute du K. K. des accents d'une chanson d'amour mélancolique.



Extrait:
"Plein d'adresse,
je la graisse,
je l'astique et la polit..."

Spoiler:
Les paroles ici
avatar
Paledan
Maître Capello

Nombre de messages : 1557
Age : 48
Localisation : Trévou-Tréguignec
serveur : Europa
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Dim 3 Juil 2011 - 15:03

Je la connaissais en plus.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Lun 4 Juil 2011 - 11:52

Chapitre 6 (suite)


Vroum.
"C'est l'amour explosif qui fait sauter les boutons de braguette". Pierre DAC.
"Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman." Pierre DESPROGES.



17 h 57. (Heure de la base TBNF de Ridolph).
- Olrik bascule discrètement avec le pied le coupe circuit de secours en position "on" et sourit fièrement alors que le courant revient à bord du Kelenkulay, déclenchant le traditionnel "AAAAAAHHHH!!!!" collectif de fin de panne. L'équipage s'active pour remettre en état un des deux moteurs principaux, afin de pouvoir rejoindre la base TBNF pour réparations plus poussées. Heure d'arrivée prévue : 20 h 30. Olrik déclare par conséquent l'heure de l'apéro venue ("18 heures, c'est l'heure du Jaune!")
- Steiner profite du retour du courant pour s'isoler et tenter de contacter discrètement le GQG de RF 1848 pour faire son rapport et demander de nouveaux ordres. En s'éloignant, il remarque que Hiljanemies, Bushdoctor et Giant font de mème, mais fait semblant de ne pas les remarquer, tout comme eux font semblant de ne pas le remarquer ni de se remarquer entre eux. En bref, personne ne se remarque.
- Torquemada, à fond de cale, referme le capot moteur de Xavulens le Flatulent, s'éponge le front avec un pan de sa soutane et déclare "Bon, là ça devrait marcher maintenant" à un Mob Barley complètement défoncé ("Man, ton truc, là, ça vaut la sinsemilla qu'on fait pousser dans l'oeil de la terreur, sûr, Man, Jah love!"). Torque met le panda en charge sur le courant général qui vient de revenir, et estime que les batteries seront chargées d'ici deux heures, deux heures et demi. Pour patienter, il exhibe fièrement sous l'oeil intéressé de Mob Barley sa dernière bouteille de Vieux Rhum Nick Tamèrh, encore aux trois quarts pleine.
- Philotas quitte la tiédeur de la couche de jeu de Turbul sur une courte victoire, remet son feutre sur son front et part d'un pas léger voir son dealer pour ce fameux bout de Tilsiter.
- Turbul vérifie que Philotas est bien parti, et contacte rapidement par communicateur spécial Elgringo qui de toute façons n'a rien perdu de l'action, occupé qu'il était à tout enregister en transpirant depuis une chambre voisine.
- Larkin et Tenrou, qui sympathisent drôlement aujourd'hui, finissent de se préparer pour la soirée à venir en papotant chiffons ("Oh ta robe à volants est Magnifique, vraiment, et en plus on voit presque pas les lanceurs jumelés 5xM93 de chaque coté, incroyable" "Merci! Ton Katana de cérémonie dépasse un peu par contre" "Ah oui tiens...les coutures de mes collants sont bien droites?")
- Skilv vérifie les chargeurs de ses Kust 11" de précision, tandis que voix se harnache de lanceurs de HH prémium sous les aisselles en émettant des braiements moqueurs qui peuvent signifier bien des choses.
- Koyoth vient de se réveiller, et commande son petit déjeuner au room service automatique de sa suite : café noir, deux oeufs sur le plat avec un filet de vinaigre, une petite portion de Chili Con Carne, des ris de veau pour patienter en attendant la Choucroute Royale, un bout de gorgonzola et le chariot de desserts avec tous ses accessoires + supplément Chantilly. Va y avoir de l'action ce soir, autant ètre bien calé en attendant le dîner. Ah oui, oubliez pas la salade et soyez pas avare sur les lardons, hein!

18 h 30.
- Olrik et sa bande d'assoiffés, rassemblés sur la passerelle, entonnent "La petite Amélie" en canon. Méthios vomit discrètement dans une plante verte (trop de mélanges).
- Steiner, Hiljanemies, Bushdoctor et Giant se joignent à l'apéro discrètement en espérant que personne ne les a remarqués. Chacun de leur coté, ils ruminent les consignes qu'ils ont reçues, et qui se résument en gros à "butez-les tous, récupérez les plans et rentrez vite fait." Vaste programme.
- Torquemada et Mob Barley comparent les diverses hallucinations qu'ils éprouvent, dans un louable but de comparaison scientifique. Mob commente "mon gars, je t'aime - hic!- bien! Tu me fais penser à un chapelain des World Fuckers que j'ai bien -hic!- connu...il était tellement psychopathe qu'il a essayé -hic!- de charger tout seul la première compagnie des Blood Angels avec ses supports d'armes lourdes...on a juste retrouvé son bras gauche, et encore on l'a -hic- reconnu à son bracelet de force "Scorpions" qu'il portait toujours...vraiment, un bon gars...mais des goûts musicaux discutables."
- Philotas ressort de la crèmerie pas content du tout. Non seulement ce connard de crémier n'a pas été foutu de trouver du Tilsiter, mais il a EFFECTIVEMENT essayé de lui refiler un bout de Beaufort transpirant à la place. Il essaiera plus. Amusante coïncidence, c'est la vieille dame de ce matin (présente dans le magasin pour acheter du Mascarpone pour un Tiramisu aux brocolis), qui essaye maintenant de sortir le crémier du tonneau de Cancoillotte. Enfin, Philotas a au moins pu refaire le plein d'Appenzeller.
- Turbul se fait belle pour la soirée. Elgringo repasse son plus beau string. Leur plan est au point.
- Larkin et Tenrou sont toujours en train de se préparer. Ah ces filles...
- Skilv et Voix se fortifient au Bloody-Mary en attendant de se mettre en position à l'endroit qu'ils ont choisi pour monter leur embuscade. Skilv est sombre; un pressentiment. Voix a l'air plus optimiste, du moins si l'on en juge par les braiements moqueurs qu'il émet et qui peuvent signifier bien des choses.
- Koyoth a fini sa choucroute et attaque la salade. Putain, ces connards ont oublié les lardons!

20 h 30.
Le kelenkulay entre à quai dans la base TBNF. Tout le monde est bourré et surarmé à bord.

Dans la touffeur de la cale, Torquemada, qui a su garder un bout de tète froide, contrôle rapidement le voyant de charge qui clignote en vert : charge complète.
-"Bon, on va le démarrer. eh, Mob..."
-"Grmmmmf?" Mob a moins l'habitude du vieux Rhum que Torque, et ça se ressent à l'élocution.
-"Oublie pas. J'ai un peu modifié ses banques de comportement. Il devrait ètre un peu plus positif que d'habitude, et surtout il n'aura pas gardé trace des derniers évènements à bord. Alors pas de gaffe, ok?"
-"Grmmmf."
Torquemada bascule l'interrupteur en position "On".
L'oeil rouge du Panda se met aussitôt à pulser sur un rythme soutenu.
(Oùùùùùù suiiiiis-jeeeee? Quiiiiii suiiiis-jeeeeee?)
-"Pas de problème, Seigneur. Nous sommes ensemble, bien à l'abri de nos ennemis. Je pense que nous sommes arrivés au lieu de la conjonction dont vous me parliez."
(Oooooh. Trèèèèèèès biiiiiiieeeen, moooon petiiiiit Toooorquouuuunet. T'aiiiii-je diiiit queeeee jeeee t'aiiiimaiiiiis beauuuuucoup, beauuuuucoup beauuuucoup?)
-"Euh, oui, euh....Seigneur. Moult fois."
(Ouiiiii, paaaasque jeee t'aiiiime beauuuuucoup, beauuuuucoup beauuuucoup. Quiiiii eeeest ce chaaaaarmant Moooonsieuuuur à cotéééé de toiiiiii, daaaaans ceeeeeettte aaaaarmure deeee coooombat siiiii seyyyyante?)
-"Cest Mob Barley, Seigneur. Un de nos alliés que vous trouvâtes sur le chemin. Il va nous aider à éradiquer toute vie dans cette galaxie."
(Oooooh queee c'eeeest geeeeentiiiil. Jeeee l'aiiiime ausssiiiii beauuuuucoup, beauuuuucoup beauuuucoup. Jeeee vouuuus aiiiime touuuus.)
J'y suis peut-ètre allé un peu fort sur la positivité, se dit Torquemada. Enfin.
-"Seigneur, il faudrait que vous défonciez la porte blindée que voici, qui nous empèche de sortir et de nous mettre au boulot."
(Maiiis aaaavec plaaaaiiiisiiiir, moooon toooout peeetit Tooooorquemaaaadaaaa, moooon jooooyauuuu, moooon bééééébééééé. Aaaavec plaaaaaaaaiiiisir)
Xavulens le Flatulent glousse en sortant ses griffes de combat, glousse en éventrant la porte de la cale et en faisant irruption dans le couloir désert.
-"Allez, Mob, on va se trouver des armes et on s'y met. Pas de quartier."
-"Grrrmff."
(à suivre).


_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Lun 4 Juil 2011 - 12:23

Xav va pas etre content ! Mad
il m'aimeuuuu! Very Happy

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3989
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Lun 4 Juil 2011 - 15:24


...pour ceux (nombreux, je le sais) qui se torturent l'esprit en cherchant la fine allusion aux Brocolis contenue dans l'allégorie double de la vieille dame à la crèmerie.

...voilà. J'espère que ça éclaire vos lanternes.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par MrMinh le Lun 4 Juil 2011 - 16:46

Sacré Marcel. Tout en finesse.

MrMinh
Tu leurres personne, on sait bien que tu es Asdélika.

Nombre de messages : 1590
Age : 105
Localisation : :!
serveur : mpo
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mar 5 Juil 2011 - 22:02

EX
CLU
SIF!

Bientôt dans ce post, un épisode
SPECIAL !!!
Avant de partir en vacances bosser.


...restez branchés!

"Le monde se divise en deux catégories, Tuco. Il y a ceux qui ont lu le post de mercredi, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses."
Clint EASTWOOD as Blondin.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par turbul le Mar 5 Juil 2011 - 22:23

philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur philo grugeur .... les comptes en banque suisse au monopoly c 'est de la grugeeeeee Razz
avatar
turbul
K.K.K. (Kikoo Kelle Kokine)

Nombre de messages : 315
Age : 38
Localisation : pica pica picardieeeeeeee!
serveur : hood
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mar 5 Juil 2011 - 23:45

De l'Action!
Du suspense!
De l'émotion!
(Mhh...du sexe?...)

Dans le fameux épisode d'avant AFK
Pour faire patienter nos fidèles clients

DEMAIN : UN EPISODE EN
EXCLUSIVITE!

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Mar 5 Juil 2011 - 23:51

et pas de fromage??? mais c'est honteux!!!

quant à turbul, si tu cherches les problèmes, je suis sur qu'on peut s'arranger : http://fnfl.bbactif.com/t1105-la-chasse-est-ouverte-sus-aux-oneshootus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mer 6 Juil 2011 - 0:41

Des batailles dans du Fromage fondu?
PLUS TORDU!
L'attaque épique de la Fromagerie Helvète?
PLUS CHOUETTE!
Philotas, nu, couvert de Tilsiter?
PLUS PERVERS!
Vais-je pouvoir tenir mes vantardises de mec légèrement bourré?
C'EST CE QUE NOUS VERRONS
DEMAIN!



(Peut-ètre un peu tard dans la journée car là je me sens un peu fatigué. Je vais dormir, bonne nuit.)

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Mer 6 Juil 2011 - 11:22

Debout feignasse !!! :fouet:
c'est l'heure de l'apero ! Very Happy

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3989
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Mer 6 Juil 2011 - 11:38

en plus y avait du tilsit en action, je suis ready.
manque qu'une chose...
:fouet:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mer 6 Juil 2011 - 13:11

Chapitre 6 (suite).


"Dans notre édition d’hier, une légère erreur technique nous a fait imprimer les noms de champignons vénéneux sous les photos des champignons comestibles, et vice versa.
Nos lecteurs survivants auront rectifié d’eux-mêmes" Pierre DESPROGES.


Ambiance.
Une ruelle du bazar de la base TBNF de Ridolph.
Certaines personnes déclarent que la transmission de pensée n'existe pas; pourtant contemplez cette ruelle, où suite à un mystérieux message non verbalisé et malgré l'heure peu tardive, toutes les échoppes et les volets sont fermés comme si, comme si....comme si les habitants s'attendaient à ce que ça chauffe d'ici peu. Peut-ètre pourrait-on apercevoir, par les jointures de quelques volets, des yeux inquiets qui scrutent la rue.
Une rue banale, assez étroite, avec des angles morts, des objets derrière lesquels se cacher, un peu de poussière qui vole au vent artificiel qui règne dans cette partie du Bazar.
Le silence est accablant. Les brouhahas du reste du marché sont comme étouffés par ici.
Il va se passer quelque chose, c'est palpable dans la rue aussi clairement que s'il y avait écrit "scène du duel" à la craie sur les murs.
Rien ne bouge.
Ah, si.
Un mouvement à l'extrémité de la ruelle.
Un instant auparavant, il n'y avait rien, là. A présent, quatre silhouettes immobiles se détachent du décor.
Les quatre personnages contemplent la ruelle avec professionnalisme. Ils sentent la tension qui se dégage de la scène. Echange de regards.
Larkin passe sa langue sur ses lèvres sèches, checke rapidement que ce sont bien ses slots "T" qui sont activés, et que sa robe tombe bien, sans faux plis.
Tenrou met lentement la main sur le pommeau de son Katana "Attori Hanzo Collection" et scrute les recoins de la ruelle entre les plis de sa cagoule ninja en soie sauvage.
Philotas remonte sa main droite et la glisse sous les replis de son poncho. Ses yeux sont invisibles sous le rebord de son feutre "Clint Eastwood". Il mâche lentement son bout d'Appenzeller, savourant les saveurs corsées et authentiques réhaussées par le "Sulz" (mystérieuse saumure aux herbes, aux épices et au vin blanc. On raconte en Suisse que seules deux personnes au monde connaissent la véritable recette de cette saumure aromatique. Ces Suisses, alors, n'importe quoi).
Koyoth porte ses 18"89 bien en évidence, dans un double étui de hanche. D'un double geste des bras, il dégage les pans de son cache-poussière pour faciliter l'accès, et ses mains retombent naturellement sur les pommeaux en nacre de ses flingues.
D'un mème pas lent et fluide, nos quatre protagonistes s'engagent dans la ruelle.
Ils sont concentrés.

L'autre extrémité de la ruelle, maintenant.
Les personnages qui l'occupent sont plus visibles, moins discrets, d'abord parce qu'ils sont plus nombreux (une bonne treizaine, l'équipage au complet d'un BB5, en fait), ensuite parce que leurs uniformes FNFL défraichis tranchent plus avec le décor.
D'un geste péremptoire, Olrik déploie ses gars sur les cotés de la ruelle. Cinq à droite, quatre à gauche. Certains disparaissent dans des venelles adjacentes, en route vers les toits, d'autres se camouflent derrière des éléments de décor judicieusement placés là par l'imagination de l'auteur de cette histoire. Olrik et ses principaux acolytes restent au milieu de la ruelle. Quatre hommes, les mains immobiles parfois agitées de tremblements nerveux alors qu'elles planent au dessus des crosses.
Olrik a mis aujourd'hui son uniforme de satrape de cérémonie, avec culottes de cheval et bottes montantes super cirées.
Asdélika fait irrésistiblement penser à Obi-Wan Kenobi. La faute à son costume d'éleveur de Zergs en cuir renforcé (à cause des morsures), et à l'attitude "Je suis super-zen et je vous emmerde" qui émane de toute sa personne.
Vpierrev passe un mouchoir douteux sur son front nimbé de sueur; il termine d'un coup de glotte péremptoire sa bouteille de Chimay bleue et la pose précautionneusement à l'abri (elle est consignée).
Yams 42000 essuie ses mains humides sur les jambes de son pantalon TNF maculé. Il représente La Loi ici, il en est conscient, et il en est désolé. Une fois ce bizness fini, se dit-il, j'arrète ces conneries de TNF, je revends mes marins et je file sur WOT.
La sueur coule sur les tempes. Les yeux scrutent sans cesse, à droite, à gauche, papillons nerveux butinant le spectacle de la ruelle déserte nimbée de la lumière de fin de journée .
Ils attendent.

Depuis le sommet d'un clocher adjacent, l'observateur impartial pourrait distinguer parfois un éclair argenté lorsque la lumière accroche le canon des Kust 11" de précision tenus par un Skilv ultra-concentré. Il a une vue plongeante sur toute la partie de la ruelle occupée par les FNFL, et une bonne perspective sur l'endroit par où vont arriver Koyoth et ses sbires.
Avec sa lunette de visée, SKilv peut distinguer les détails de la scène en contrebas bien mieux que la plupart des protagonistes. Il connaît quasiment tous ces gens, et pour la plupart, il les hait.
Mais il a un contrat. Ca sera Koyoth d'abord. Ensuite, feu à volonté. Il reporte sa visée sur l'extrémité de la ruelle.
A coté de lui, prèt à apporter son concours avec ses lanceurs de HH prémium ultra rapides, Voix s'abstient d'émettre ses braiement moqueurs qui peuvent signifier bien des choses, et Skilv lui en sait gré. Dans son état de nerfs, il serait capable d'écrabouiller ce simplet s'il le faisait sursauter.
Ils sont prèts.

D'un peu plus loin, mais encore à portée de tir, une paire de jumelles balaye elle aussi le décor. Elgringo, sans cesser de scruter, remet en place d'un geste machinal la ficelle de son string qui lui compresse les choses de la vie. Turbul, réveuse, fait aller et venir un éventail devant elle pour se rafraîchir. Le léger cliquètement est le seul bruit qu'on entend dans le grenier donnant sur la ruelle où ils ont établi leur poste d'observation/intervention.
Ils sont attentifs.

Alors que Koyoth et sa bande avancent dans la ruelle, reportons-nous brièvement à l'extrémité d'icelle, par où ils sont arrivés.
Trois nouvelles silhouettes se découpent à présent sur le décor désolé. Mème s'ils l'avaient voulu, ils ne pourraient pas vraiment passer inaperçus, mème dans un endroit aussi cosmopolite que la base TBNF de Ridolph.
Mème si la tenue de bure de Torquemada peut passer à la rigueur, l'armure MK III aux couleurs Rasta de Mob Barley et surtout la peluche géante à l'oeil rougeâtre sont des spectacles un peu trop exotiques pour ne pas attirer l'attention. En mème temps, ça donne pas envie de leur chercher des crosses.
Torquemada jette un oeil dans la ruelle, où ont à présent disparu les dos des Koyoth's Brothers (and sisters).
Un doigt sur les lèvres. Chut. L'autre main sur le pommeau des 3"9 qu'il affectionne en combat rapproché, Torquemada fait signe aux autres et ils s'enfoncent silencieusement eux aussi dans la ruelle.
Ils sont félés.

Koyoth est le premier à voir les quatre silhouettes immobiles au bout de la rue. Il s'arrète, le temps de les identifier.
Il a un sourire sinistre en reconnaissant le chef des FNFL, qui l'a trahi, Asdélika, qui a fait échouer ses plans. S'il devine le grouillement des sbires qui se cachent alentour, il n'en laisse rien paraître.
-"Salut, Olrik. Encore une fois sur ma route."
-"Salut Koyoth. Je pense que ta route s'arrète ici."
-"Ce qui est certain, c'est que la route de plusieurs personnes va s'arréter ici. Quand à savoir qui ça sera..."
-"Tu sais ce qu'on dit : "Quand on flingue, on raconte pas sa vie". Tu es prèt?"
Koyoth acquièsce brièvement de la tète.

Plus qu'à attendre la fin de la musique, en alternant des gros plans rapprochés sur les yeux des différents protagonistes.

(A suivre).
(Dans la journée).


Dernière édition par olrik le Mer 6 Juil 2011 - 19:37, édité 4 fois

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Terou le Mer 6 Juil 2011 - 13:21

Les bons, les brutes et le panda
avatar
Terou
Samouraïllette

Nombre de messages : 1323
Age : 29
Localisation : *
serveur : Hood
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par torquemada le Mer 6 Juil 2011 - 14:15

rhaa une suite aujourd'hui ???? I love you

_________________
Il sortit dans un décor de jungle et de soleil levant, avec le tchouf-tchouf-tchouf dans les oreilles. Dans le lointain, un sitar plaqua un accord. Torque alluma une Lucky Strike et sourit.
-"J'adore l'odeur du Napalm au petit matin."
Il assura son vieux BAR à son épaule et partit chercher le Graal.

Fier "guide à la retraite"  de la FNFL





avatar
torquemada
Satan l'habite.

Nombre de messages : 3989
Age : 45
Localisation : Rhinau, le Rhin, L'Alsace.
serveur : Hood
Date d'inscription : 10/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Mer 6 Juil 2011 - 15:05

ANNONCE IMPORTANTE.


En fait, et je m'en excuse, le chapitre 6 , contrairement à ce qui est écrit dans le post, se termine. On va attaquer le
Chapitre 7
qui va sobrement ètre sous-titré "Fragments".
En effet, j'ai décidé d'appliquer ici la technique d'écriture qu'on trouve notamment dans "Jacky Brown" qui consiste à voir le mème évènement plusieurs fois par les yeux des différents protagonistes.
Ce combat qui s'annonce sera donc décrit en une petite dizaine de fragments, chacun relatant la vision qu'aura eu de la bataille chacun des personnages héros du "fragment". Je fais un exemple ce soir.
Ce qui m'intéresse là-dedans (et on l'avait déja fait dans TVCA 1) c'est de proposer aux personnes concernées (et motivées) de raconter ELLES MEMES leur fragment, de poser leur pierre à l'édifice.
Par exemple, si Palédan (par exemple) se sentait de nous pondre un petit texte sur ce post, voici la procédure :
- Me MP sur ce site pour se manifester;
- J'envoie les données brutes (car JE SAIS ce que les personnages vont faire, ne vous y trompez pas); par exemple je dis à Palédan "dans cette scène, tu vas te balancer sur un lustre en faisant hooooohihohihohihohiiiihoooo!", et c'est à lui de nous pondre son fragment, de la taille qu'il veut, et qui se conforme à mon scénario.
-A lui aussi le choix de la musique d'accompagnement (sous forme lien vers youtube ou quoi, enfin un lien vidéo quoi.)
Il me propose son travail encore par MP, je juge par rapport au scénario,(pas par rapport au style ou aux péripéties décrites, par contre je rectifie l'ortograffe) et on publie.

Ce sera le jeu de l'été, je me fais fort de pouvoir me connecter peu importe où je serai, de suivre les évènements et de diriger l'orchestre.
Je fais mon premier fragment ce soir (et dommage si je coupe l'herbe sous le pied de certains d'entre vous, mais ces deux-là (et on ne sait pas encore qui c'est) auront un pouvoir spécial (à définir).
A ce soir.

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Invité le Mer 6 Juil 2011 - 19:03

J'aurai un pouvoir spécial cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par olrik le Jeu 7 Juil 2011 - 8:52

Chapitre 7
Fragments.


Action!
OLRIK.

"D'un coup ça a commencé à chauffer. Ca s'est mis à tirer dans tous les coings, putaing. J'ai vu Koyoth se faire toucher, Philo a dégainé avant mème que j'aie pu pôser ma main sur mon pétard, putain. Heureusement qu'il a pas tiré sur moi. J'ai sorti mon flingue et j'ai juste eu le temps de prendre ma visée sur Philo avant qu'une explosion me couche par terre. Je crois que Pierre en a pris un coup.
Bon, je me relève, tu vois? Pétard en pogne, la cavalerie quoi. Y'avait de la fumée partout. D'un coup ça se déchire et je vois arriver sur moi A FOND DE CALE un Torquemada en furie. Il balançait son chapelet-tronçonneuse comme un possédé. Moi, tu vois, bon, je tire dessus, quoi. Pim pam poum, mais tu plaisantes, ce con-là y dévie pas d'un poil. Je me prépare à le recevoir, je dégaine mon sabre, et d'un coup, alors qu'il allait me percuter, sérieux, quelqu'un l'emplâtre en venant de la droite et en criant (je te jure!) "Hoooohihoooohihooooohihooohiiihoooooo". Incroyable. Les deux disparaissent sur ma gauche en défonçant un mur.
Bon, bref, me v'la comme un con à découvert, l'air con et le sabre en l'air. Bon, je m'abrite un peu et je commence à canarder, mais c'était chaud. On savait pas trop qui était qui.
A un moment, je vois arriver sur moi le Space Marine, là, le mec qui était arrivé sur le Kelenkulay et qui cherchait un concert des Skatalites ou quoi. Bon, j'ouvre le feu, tu vois? Y dégaine ses griffes-éclairs et me fonce dessus.
Là, je dois dire que Pierre a été malin sur ce coup-là. Croc en jambes, et hop, le gars s'étale devant moi. Ca m'a permis d'y en coller une bonne, et je l'ai fini au sabre à la surprise.
Là, ça commençait à se décanter. J'ai vu Larkin par terre, Philotas qui continuait à tirer comme au spectacle. Et surtout, j'ai vu Koyoth.
Je l'ai remarqué quand il a dégommé Vpierrev qui se relevait. Pas beau à voir. Puis il m'a chargé. Purée, il a pas maigri, depuis le temps.
Il avait l'air décidé, en tout cas, il m'a vite débordé. J'ai pris un coup en pleine tronche et j'ai décollé, droit dans le trou dans le mur que Torque et chépaki avaient fait. J'étais quasiment oneshooté, la SD a zéro et un tas d'éponges rances à la place du cerveau. Bon, je reste là, quoi, presque K.O.
Au bout d'un moment, je regarde autour de moi, et tu sais quoi? Tu me diras après qu'il y a pas de Dieu, tiens. J'étais dans un PUTAIN DE MAGASINS DE SPIRITUEUX, putain! Non, sans déconner, c'est pas incroyable?
J'étais tombé pile sur un rack de Chateau-Corton 1977. Je casse un goulot (nécessité fait loi) et je goûte. Excellent. Alors j'ai regoûté un peu.
Au bout d'un moment, ça s'est bien calmé dehors. Comme j'avais réparé, je suis sorti."

_________________
«Quand on doit tuer quelqu'un, ça ne coûte rien d'être poli.»
« Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député ! »
Winston Churchill.
- Doit-on mettre un silencieux pour abattre un mime?
Détenteur 2016 du Slip d'Aétise sur Blood Bowl.
avatar
olrik
Je finis toujours le travail pour lequel on me paie.

Nombre de messages : 4238
Age : 51
Localisation : Izon (Gironde)
serveur : Un demi, une mauresque et des cahuètes, steuplé.
Date d'inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fils du N.O.O.3. (T.V.C.A. II)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum